PREPARATION A L’ENTREE AUX ECOLES

images-7

Les conditions d’entrée varient énormément en fonction des écoles. Pour certaines, le premier critère est l’âge de recrutement à l’entrée dans l’école et à sa sortie ; pour d’autres il faut avoir un minimum de points aux sélections d’entrée pour pouvoir intégrer l’établissement de son choix.
Les tests peuvent reposer sur beaucoup de sujets différents dans le cadre du Common Entrance (concours d’entrée commun) ou bien évaluer le niveau de mathématiques et d’anglais, ainsi que des tests de raisonnement non-verbal.
Au Royaume-Uni, les parents ont des raisons variées d’inscrire leurs enfants dès le plus jeune âge dans des écoles privés ; tandis que les enfants étrangers commence généralement à quitter leur famille pour étudier beaucoup plus tard. C’est pourquoi la barrière de la langue est souvent le premier obstacle rencontré par les élèves étrangers et la première crainte avant de se lancer, sauf si bien évidemment ils sont déjà dans un établissement européen ou international dans leur pays d’origine. Le chemin est donc parfois ardu pour décrocher un cours de GCSE (certificat de fin d’études secondaires – entre 14 et 16 ans) qui prépare au niveau de 4,5/9 requis au IELTS ( test de référence international sur le niveau d’anglais). Pour le A-level, l’équivalent du baccalauréat français, un niveau de 5,5/9 est requis au IELTS après deux ans d’études.
La préparation aux tests d’entrée commence par la recherche du type d’école qui vous convient et de ses conditions d’entrée. En général, les examens d’entrée sont programmées de la façon suivante :
Entrée en seconde dans un externat prisé ou dans une classe préparatoire : tests d’entrée en janvier.
Entrée en terminale dans une classe préparatoire : étude du dossier de bourse d’études en mai, tests d’entrée en juin.
Les étudiants étrangers doivent passer un test de niveau d’anglais avant de commencer une préparation aux examens d’entrée.